Les animaux au bureau : vive les poissons !

Mon animal au bureau ? Quelle drôle d’idée !

Peut-être faites-vous partie des 76 % de français qui savent que l’on peut amener son animal au bureau (sondage réalisé par Holidog – mars 2016) ?

Si ce n’est pas le cas vous devez certainement trouver cette démarche saugrenue. En fait, ce n’est pas si farfelue que cela.

Petit point sur ce qu’implique la compagnie de nos amis les bêtes sur nos lieux de travail.

Les bienfaits d’un animal de compagnie au bureau

A 4 pattes, à poils courts ou longs, ou encore à nageoires, les animaux ont de nombreuses vertus apaisantes sur nous au quotidien, mais lorsqu’ils sont présents dans un bureau ils contribuent à leur manière à améliorer les conditions de travail.

Leur présence détend l’atmosphère entre collègues, a un effet anti-stress reconnu, permet de trouver d’autres sujets de conversation entre collègues et donc renforce/créé des liens entre les individus, et améliore la cohésion de groupe.

Autres avantages, accueillir un animal au sein d’une entreprise permet d’augmenter la productivité. Selon les retours des entreprises américaines qui organisent depuis plus de 10 ans la journée “Take your dog to work”, venir au bureau avec son chien permet aux employés de mieux « supporter » les heures supplémentaires et diminue le taux d’absentéisme.

Le bureau de Gaston Lagaffe

Bêtes de travail ? Oui mais pas n’importe comment !

La loi est assez souple sur ce point et tolère les animaux sur le lieu de travail. Cependant, selon l’activité ou le secteur de l’entreprise, la présence des animaux peut être totalement interdite. C’est notamment le cas pour les commerces alimentaires par exemple ou les administrations publiques.

Dans le secteur privé, la loi s’en remet à la convention collective, au règlement intérieur et à l’accord de la direction. Celui-ci est tout à fait en droit de refuser pour des raisons d’hygiène, de risques allergiques, peur ou autre.

Chien, lapin ou tarentule … qui amener ?

Il faut savoir qu’en tant que propriétaire de l’animal, vous en êtes responsable. Si votre chien cherche un os dans la plante-verte du bureau de la comptabilité, vous serez tenu de nettoyer et de réparer les dégâts.

Il vaut donc mieux éviter certains animaux qui seraient susceptibles de causer des dommages (ou des frayeurs) importants dans la salle de réunion, le bureau de la direction ou l’accueil de l’entreprise.

Le chien et le chat ne présentent pas de danger particulier (attention toutefois à la race) sous réserve qu’ils soient vaccinés et propres (les chiots et chatons, si mignons soient-ils sont à éviter).

Les reptiles et autres arachnides sont également à éviter sauf si vous les amenez en plastiques à l’occasion du 1er avril.

Le lapin, le cochon d’Inde, le hamster … les rongeurs de manière générales sont à éviter car ils ont une fâcheuse tendance à faire un festin avec les câbles électriques et réseaux.

Le poisson quant à lui est réputé pour avoir un véritable effet anti-stress (sauf peut-être le piranha au moment de son repas), mais ce n’est pas toujours facile de transporter l’aquarium entre le bureau et son domicile (et c’est moins fun), sauf à en faire la mascotte officielle de l’open-space.

En conclusion, si comme Choose and Work, vous aimez les animaux, mais que vous êtes souvent amenés à louer un espace de travail, vérifiez au préalable que nos amis y sont les bienvenus.

 

La mascotte de Choose and Work : Lucky

Découvrez aussi...